Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars

    Une nouvelle Grande Dépression aux USA se profilerait-elle à l’horizon?

    © Fotolia / Givaga
    Economie
    URL courte
    11466

    Plus d’un millier d’économistes américains ont mis en garde leur Président contre la répétition des erreurs commises avant la Grande Dépression des années 1930.

    Le «protectionnisme économique» du Président Trump a beaucoup en commun avec les erreurs qui ont alimenté la Grande Dépression, avertit un groupe d'experts, dont 14 lauréats du prix Nobel, dans une lettre adressée au numéro un américain, relate The Guardian.

    Plus d'un millier d'économistes ont également mis en garde Donald Trump contre une rhétorique sévère sur le commerce qui menace de reproduire les erreurs commises par les États-Unis dans les années 1930.

    Les 1.140 économistes, dont 14 lauréats du prix Nobel, ont envoyé la lettre jeudi dans un contexte d'escalade de problèmes commerciaux entre les États-Unis et l'Union européenne. Donald Trump a en effet imposé des tarifs sur les importations d'acier et d'aluminium, mais a octroyé des compensations temporaires à l'UE, à l'Australie et à d'autres pays.

    En 1930, 1.028 économistes ont exhorté le Congrès à rejeter la loi protectionniste Smoot-Hawley augmentant les droits de douane sur l'importation de biens, rappellent les auteurs de la lettre. Cette loi commerciale, selon de nombreux économistes, était l'un des déclencheurs de la Grande Dépression.

    «Le Congrès n'a pas suivi les conseils des économistes en 1930 et les Américains à travers le pays en ont payé le prix. Les économistes signataires et les professeurs d'économie vous recommandent vivement de ne pas répéter cette erreur.»

    Alors qu'une guerre commerciale bat son plein entre Washington et Pékin, le Président américain vient d'intensifier les tensions dans ses rapports commerciaux avec l'Europe. Sa décision d'introduire des taxes élevées sur l'importation de l'acier et de l'aluminium a en effet soulevé une vague de critiques et de craintes de la part de l'Union européenne, du Canada, de la Chine mais aussi au sein même des États-Unis. Cette décision a poussé les autorités britanniques, françaises et allemandes à envisager des mesures de rétorsion. Une guerre commerciale UE-USA se profilerait-elle à l'horizon?

    Lire aussi:

    La loi du plus fort? Les USA voudraient briser l'OMC
    «Illégale»: Macron réagit à la décision US sur l’acier et l’aluminium
    Pékin fustige le tort causé par la politique d’hégémonie économique des USA
    Tags:
    protectionnisme, économie, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik