Ecoutez Radio Sputnik
    Money

    L’Association du business européen préoccupée par les contre-sanctions russes à venir

    CC0 / artbaggage
    Economie
    URL courte
    8481

    En réponse aux sanctions occidentales, les parlementaires russes proposent d’instaurer une responsabilité pénale et d’imposer une lourde amende pour la mise en œuvre des sanctions occidentales sur le territoire du pays. Une perspective qui inquiète la communauté européenne des affaires.

    L'Association du business européen (AEB) s'est dite préoccupée par un projet de la loi prévoyant la responsabilité pénale pour la mise à exécution des sanctions occidentales en Russie. Selon l'organisation, le texte risque de porter un coup à la fois au business russe et européen.

    «Nous redoutons que le business européen ne soit pris dans l'étau des sanctions russo-américaines, ce qui entraînerait une baisse de l'attractivité des investissements du marché russe et la dégradation du climat des affaires dans le pays en général», a indiqué l'Association.

    Dans cette optique, l'ABE appelle à réfléchir à un projet de la loi pondéré en vue de minimiser ses effets négatifs sur la coopération entre les sociétés russes et européennes.

    La Douma, chambre basse du parlement russe, a donné mardi son feu vert au projet de la loi qui instaure une responsabilité pénale pour la mise en œuvre des sanctions occidentales sur le territoire du pays. Le texte prévoit jusqu'à quatre ans de réclusion et une amende dont le montant peut atteindre 600.000 roubles, soit plus de 8.000 euros.

    Le texte s'applique également aux citoyens russes qui contribuent à la mise en place des restrictions à l'encontre de leur pays, prévoyant jusqu'à trois ans de prison et 500.000 d'amende pour le délit de ce type.

    Lire aussi:

    L’Association du business européen se dit inquiète des nouvelles sanctions antirusses
    Sanctions US contre la Russie: l'Association of European Businesses exprime son désaccord
    Projet de sanctions US contre l'Iran et la Russie: l'UE sonne l'alarme
    Tags:
    sanctions, Association of European Businesses (AEB), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik