Ecoutez Radio Sputnik
    dollars

    UE-Iran: une dédollarisation des transactions pétrolières en vue?

    CC0 / PublicDomainPictures
    Economie
    URL courte
    12260

    Compte tenu des divergences actuelles sur le dossier iranien, l’Union européenne examine la possibilité d’un passage du dollar à l’euro pour payer les livraisons de pétrole en provenance d’Iran, a indiqué à Sputnik une source diplomatique au sein de la Commission européenne.

    L'Union européenne n'exclut pas la possibilité de dédollariser ses transactions avec Téhéran sur le marché pétrolier pour protéger les entreprises européennes, a confié à Sputnik une source diplomatique qui désire garder l'anonymat.

    La Commission européenne a entrepris vendredi d'activer la «loi de blocage», dispositif de protection des entreprises européennes contre les sanctions que les États-Unis s'apprêtent à réinstaurer contre l'Iran.

    Ce mécanisme, datant de 1996 et jamais employé, adopté à l'époque pour contourner l'embargo sur Cuba, permet aux entreprises et tribunaux européens de ne pas se soumettre à des réglementations relatives à des sanctions prises par des pays tiers.

    Les investissements européens en Iran, émanant principalement d'Allemagne, de France et d'Italie, ont bondi de plus de 20 milliards d'euros depuis 2016. Quant aux exportations iraniennes de pétrole vers l'UE, elles ont augmenté en 2016 de 344% par rapport à l'année précédente, à 5,5 milliards d'euros.

    Le commissaire européen à l'Énergie, Miguel Arias Canete, est attendu ce vendredi à Téhéran, où il rencontrera trois jours durant des responsables iraniens.

    Début avril, le ministre russe de l'Énergie Aleksandr Novak a déclaré aux journalistes que Moscou songeait à l'éventualité de recourir aux devises nationales dans ses transactions pétrolières avec Téhéran.

    Lire aussi:

    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un attentat suicide dans un mariage fait 63 morts et 182 blessés à Kaboul
    Tags:
    nucléaire, programme nucléaire iranien, Europe, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik