Economie
URL courte
9226
S'abonner

Pékin et Washington sont parvenus à une entente qui aidera les États-Unis à combler leur déficit commercial. La Chine a promis d’augmenter ses importations de produits américains, d’après la Maison-Blanche.

Les États-Unis et la Chine se sont entendus sur les mesures à prendre pour équilibrer la balance commerciale entre les deux pays, a annoncé samedi la Maison-Blanche au terme des consultations tenues les 17 et 18 mai à Washington.

«Nous sommes parvenus à un consensus concernant les mesures appelées à réduire de manière significative le déficit des États-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine. La Chine augmentera notablement les importations de biens et services américains pour satisfaire la demande croissante de la consommation de la population chinoise et assurer un développement économique de haute qualité. Cela soutiendra la croissance et l’emploi aux États-Unis», est-il indiqué dans le communiqué.

Selon le texte, les délégations des deux pays se sont notamment mises d’accord sur l’augmentation des exportations de produits agricoles et énergétiques.

Toutefois, les parties n’ont pas fourni de données chiffrées.

Vendredi dernier, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang avait démenti les informations selon lesquelles la Chine serait prête à augmenter ses achats de biens américains de 200 milliards de dollars par an.

Pendant les consultations des 17 et 18 mai, les États-Unis ont été représentés par le ministre des Finances Steven Mnuchin et le représentant au Commerce Robert Lighthizer, et la Chine par le vice-Premier ministre du Conseil des affaires de l’État Liu He.

Il s’agit du deuxième volet des consultations sino-américaines sur les questions commerciales. Le premier volet des discussions a eu lieu à Pékin les 3 et 4 mai. Donald Trump avait précédemment menacé d’imposer des taxes sur des produits importés de Chine et Pékin avait évoqué la possibilité de mesures de rétorsion.

Les États-Unis enverront prochainement leur délégation en Chine pour poursuivre les discussions.

En 2017, les États-Unis ont enregistré un déficit de 375 milliards de dollars avec la Chine.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Ankara condamne la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Tags:
consensus, balance commerciale, échanges commerciaux, importations, Liu He, Steven Mnuchin, Robert Lighthizer, Lu Kang, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook