Ecoutez Radio Sputnik
    dollar

    Sanctions US contre Iran: Macron donne un conseil aux entreprises françaises

    CC0 / artbaggage
    Economie
    URL courte
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)
    6618

    Intervenant lors de la session plénière de SPIEF, le Président français a souligné qu'il n'allait pas dépenser l'argent des contribuables pour aider de grosses entreprises françaises travaillant aux États-Unis à faire face aux sanctions de Washington à l'encontre de Téhéran.

    Répondant à la question de savoir de quelle façon la France protègerait ses entreprises face aux sanctions américaines contre l'Iran, Emmanuel Macron a indiqué que cela dépendrait du niveau de leur participation sur le marché américain.

    «Je ne peux pas protéger les entreprises françaises cotées mondialement parfois cotées à New York qui opèrent aux États-Unis, si les Américains décidaient de déclencher au-delà des sanctions sur l'Iran, des actions non-coopératives sur leurs actions dans leur pays. À ce moment-là, on déclencherait collectivement quelque chose de très mauvais pour tout le monde. Mais est-ce que je peux leur dire légitimement je vous protège? Le PDG de Total est là, est-ce que je peux lui dire je vais utiliser l'argent du contribuable pour compenser Total de toutes ses pertes potentielles, non ce ne sera pas une bonne utilisation de l'argent du contribuable, ce ne serait pas acceptable», a-t-il déclaré lors de la session plénière de SPIEF.

    Dans ce contexte-là, a souligné le Président, ces entreprises font un choix individuel «regardant les potentialités du marché iranien et leurs risques sur le marché américain».

    «Par contre, ce que nous avons organisé à chaque fois, c'est de pouvoir avec d'autres entreprises, avec d'autres financeurs ou d'autres puissances signataires ou soutenants l'accord, construire les solutions industrielles, financières et juridiques pour que la production industrielle ne soient pas compromise et donc que le gain pour l'Iran soit maintenu parce que c'est ça qu'on recherche», a-t-il ajouté.

    La 22e édition du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) se tient du 24 au 26 mai 2018. La France et le Japon, en tant qu'invités d'honneur du SPIEF, disposent de leurs propres pavillons d'exposition. Le stand français accueille notamment Air liquide, Auchan, Danone, Engie, Michelin, Sanofi, Schneider Electric, Servier, Société générale, TechnipFMC et Total.

    Dossier:
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)

    Lire aussi:

    EN DIRECT: Poutine, Macron, Abe et Lagarde à la session plénière du SPIEF
    Conférence de presse de Poutine et Macron à Saint-Pétersbourg (vidéo)
    Poutine dort-il lors du SPIEF? Le Kremlin répond
    Tags:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018, Emmanuel Macron, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik