Economie
URL courte
1230
S'abonner

Après une pause de sept ans, due à la mort de Mouammar Kadhafi provoquant la fuite de Libye des entreprises étrangères, la Chine commence à relancer les projets gelés dans ce pays.

Le retour des entreprises chinoises en Libye pour relancer les projets gelés était au menu d'une rencontre entre le ministre libyen des Affaires étrangères du gouvernement d'union nationale, Mohamed Siala, et le chargé d'affaires chinois en Libye, Wang Qimin, relate l'agence Chine nouvelle.

À l'époque de Mouammar Kadhafi, la Libye a signé des contrats à hauteur de quelques milliards de dollars avec des compagnies étrangères, y compris chinoises, pour la construction d'infrastructures, de bâtiments et de chemins de fer. Ces projets ont par la suite été gelés, la plupart des entreprises ont quitté le pays en 2011 pour des raisons de sécurité.

«Les autorités libyennes ont instauré un comité afin de poursuivre les projets chinois suspendus», a indiqué Wang Qimin. Selon lui, des mesures seront bientôt prises pour trouver un mécanisme de relance des projets.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
Wang Qimin, Mohamed Taher Siala, Chine, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook