Economie
URL courte
018
S'abonner

Le volume de la dette publique accumulée par l'Italie a atteint le niveau historique de 2.311 milliards d'euros, soit plus de 130% du PIB national.

États-Unis
© Sputnik . Vladimir Astapkovich
La dette publique de l'Italie, troisième économie de la zone euro, a enregistré une hausse de 9,3 milliards d'euros par rapport à l'indice de mars dernier pour s'élever à 2.311 milliards d'euros, rapporte l'agence ANSA.

En avril, l'Office statistique de l'Union européenne Eurostat avait publié ses données sur les dettes des États membres de l'UE. La Grèce occupait alors la première position du classement, avec une dette évaluée à 178,6% du PIB national au quatrième trimestre de 2017.

L'Italie arrivait en deuxième place (131,8%) du PIB, suivie par le Portugal (125,7%), la Belgique (103,1%) et l'Espagne (98,3%).

À la fin de l'année 2017, la dette publique moyenne des pays de l'UE se chiffrait à 81,6% du PIB, alors qu'en 2016 cet indice s'élevait à 83,3%.

En mai dernier, après l'arrivée au pouvoir de la coalition anti-système M5S — La Ligue, la Commission européenne avait appelé l'Italie à apporter «une réponse crédible» au problème de sa dette publique.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Italie, Grèce, Eurostat, Commission européenne, PIB, dette publique, record
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook