Ecoutez Radio Sputnik
    BRICS summit

    Les BRICS préparent leur riposte face au protectionnisme commercial

    © Sputnik . Anton Ivanov
    Economie
    URL courte
    2490

    Face aux mesures unilatérales lancées par les États-Unis, les pays composant les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se devront de mieux coordonner leur coopération économique et commerciale, selon les propos d'un diplomate chinois.

    Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) devront répondre à la politique d'actions unilatérales et de protectionnisme commercial par le renforcement de leur coordination macro-économique, a déclaré le conseiller du ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Jun.

    BRICS. Photo d'archive
    © Sputnik . Alexei Druzhinin

    Le diplomate a souligné que les BRICS entendaient soutenir le mécanisme du commerce international basé sur les principes de l'OMC. Ils œuvreront ainsi à créer une économie internationale ouverte et à assurer les conditions favorables pour le développement et la coopération dans le cadre des BRICS.

    «Les pays renforceront leur coordination macro-économique afin de réagir aux défis créés actuellement par les actions unilatérales et le protectionnisme commercial, mais aussi pour réagir aux risques provoqués par la modification de la politique de certains pays industriels en Occident », a déclaré le responsable lors d'un point de presse consacré à la participation du Président Xi Jinping au prochain sommet des BRICS en Afrique du Sud.

    «On peut dire que la nouvelle situation internationale contribue au renforcement de la coopération économique et commerciale, favorisant le développement de chaque pays des BRICS. Parallèlement, cela correspond également aux attentes de la communauté internationale au sujet de la contribution des BRICS au développement de l'économie mondiale», a répondu le diplomate interrogé sur les perspectives de coopération avec les États-Unis.

    Le responsable a indiqué que la coopération pour les pays des BRICS sera prioritaire dans les domaines de l'économie numérique et de la construction des infrastructure.

    Pour rappel, peu après l'arrivée au pouvoir du Président américain Donald Trump, les États-Unis se sont lancé dans une grande refonte de leurs liens commerciaux impliquant non seulement la Russie et la Chine, mais également leurs partenaires en Europe occidentale.

    Lire aussi:

    Le rôle des BRICS et de la Russie dans le monde vu par Vladimir Poutine
    BRICS: «la Chine convertit sa puissance économique en influence politique mondiale»
    Poutine aux BRICS: la croissance russe en phase d’accélération
    Tags:
    protectionnisme, OMC, BRICS, Afrique du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik