Ecoutez Radio Sputnik
    yuans

    Bourse: pourquoi Pékin élargi-t-il l'accès aux actions A chinoises?

    © Sputnik . Alexander Demyanchuk
    Economie
    URL courte
    171

    Accordant aux étrangers davantage d'accès à l'achat d'actions A chinoises, Pékin fait preuve d'ouverture envers les marchés internationaux, ce qui peut être utilisé comme prétexte pour négocier avec les États-Unis, a déclaré à Sputnik l'économiste japonais Koukichiro Mio.

    De nouvelles règles, entrées ce samedi en vigueur en Chine, accordent aux étrangers davantage d'accès au commerce des actions A chinoises qui circulent dans les bourses de Shanghai et de Shenzhen, où elles se vendent en yuans. Désormais, tous les étrangers pourront ouvrir des comptes boursiers, et plus seulement les étrangers titulaires d'un permis de séjour en Chine ou les étrangers travaillant dans des sociétés présentes dans les bourses en questions.

    Dans une interview accordée à Sputnik, un expert de l'Institut japonais de recherche sur l'assurance vie (Nippon life insurance research institute), Koukichiro Mio, a expliqué la raison pour laquelle Pékin avait mis en place cette réforme.

    «Les mesures visant à atténuer les restrictions vont dans le sens de la politique d'ouverture prônée par Xi Jinping au Forum de Boao 2018. Elles suivent la baisse des droits de douane et l'allégement des restrictions pour les capitaux étrangers, les deux mesures annoncées le 1er juillet. En outre, au fur et à mesure que les tensions en matière de commerce international se font plus vives, la Chine veut se montrer comme étant un pays ouvert qui avance sur la voie de la coopération internationale. Je pense que la Chine veut utiliser ces mesures comme prétexte pour des négociations commerciales avec les États-Unis», a-t-il déclaré.

    Selon lui, la mesure en question doit rapprocher les marchés chinois des places européennes et japonaises.

    «Même si cela n'améliora pas ses relations avec les États-Unis, la Chine estime que cela contribuera à l'amélioration des relations avec l'Europe et le Japon car, dans une situation de confrontation avec les États-Unis, il sera nécessaire d'élargir la coopération avec l'Europe et la Japon dans le domaine du commerce des matières premières. Si la Chine entre en confrontation avec le monde entier, avec les États-Unis, le Japon et les grands pays européens, son industrie s'arrêtera vers 2025. Donc, dans l'avenir, la Chine continuera d'assouplir les différentes restrictions», a conclu l'expert.

    Lire aussi:

    La Chine fera-t-elle des compromis pour éviter une guerre commerciale avec les USA?
    Mission épineuse du Président français à Pékin
    Face aux attaques «destructrices» US, la Chine s’applique à protéger l’économie mondiale
    Tags:
    actions, bourse, Xi Jinping, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik