Ecoutez Radio Sputnik
    Vers une nouvelle Grande Dépressions?

    Vers une nouvelle Grande Dépression? Un milliardaire américain révèle un scénario macabre

    © REUTERS / Kai Pfaffenbach
    Economie
    URL courte
    209310

    La situation économique actuelle témoigne de la perspective d’une nouvelle crise financière, pronostique Ray Dalio, fondateur de la société d’investissements Bridgewater Associates. Selon lui, elle pourrait même être d’une ampleur similaire à la Grande Dépression dans les années 1930.

    L'état actuel de l'économie mondiale rappelle la situation de la fin des années 1930, estime Ray Dalio, fondateur de la société d'investissements Bridgewater Associates, cité par Business Insider. Selon lui, il faut s'attendre à une nouvelle Grande Dépression d'ici deux ans.

    Pour lui, actuellement l'économie mondiale est dans la sixième phase du cycle économique qui se caractérise par des taux d'intérêt très bas.

    «Nous sommes dans la partie du cycle, sa dernière partie, dans laquelle l'assouplissement quantitatif a déjà épuisé la plupart de son énergie, le prix des actifs est haut, les taux d'intérêt sont bas et nous commençons à resserrer la politique monétaire, tout comme au début de l'année 1937», a-t-il précisé.

    Il a ajouté que les autres caractéristiques de ce stade sont l'élargissement du fossé entre les riches et les pauvres, le renforcement du populisme et des tensions mondiales.

    Ray Dalio a récemment écrit le livre «Principles» dans lequel il étudiait les phases du développement d'une crise financière et présentait des mesures à prendre pour la contrecarrer.

    Lire aussi:

    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Une explosion vise un car de touristes près des pyramides en Égypte (photos)
    Tags:
    crise économique, Business Insider, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik