Ecoutez Radio Sputnik
    Turkish Stream

    Turkish Stream: la Russie évoque ses destinations prioritaires en Europe

    © Photo. turkstream
    Economie
    URL courte
    6460

    Les premières livraisons de gaz russe à la Turquie via le gazoduc Turkish Stream pourraient débuter le 1er janvier 2020. Parmi ses destinations prioritaires en Europe figurent à ce jour la Bulgarie et l’Autriche.

    La construction du gazoduc Turkish Stream, destiné à approvisionner la Turquie en gaz russe en passant sous la mer Noire, se passe conformément aux délais fixés, a annoncé Alexandre Novak, le ministre russe de l'Énergie. Il a précisé que les premières livraisons via les deux pipelines pourraient commencer le 1er janvier 2020.

    Le ministre a également évoqué les potentiels consommateurs européens du gaz acheminé via Turkish Stream.

    «Le prolongement d'un pipeline devrait assurer les livraisons du gaz dans le sud-est de l'Europe, dans les pays qui ont besoin de gaz. Plusieurs variantes de trajet subsistent. Une variante concerne la Grèce et l'Italie, d'autres portent sur l'acheminement via la Turquie en Bulgarie, puis la Serbie, la Hongrie et l'Autriche», a-t-il poursuivi.

    Et d'ajouter: «Nous procédons actuellement à l'élargissement de l'infrastructure du transport du gaz dans ces pays, notre destination prioritaire est évidemment celle qui mène vers la Bulgarie et l'Autriche».

    Annoncé en décembre 2014, le projet de gazoduc Turkish Stream devait compenser l'abandon surprise de South Stream, un précédent projet de gazoduc devant alimenter le sud de l'Europe en passant sous la mer Noire et en contournant l'Ukraine. La Russie l'avait arrêté en raison du blocage de la Commission européenne.

    La mise en service du Turkish Stream était initialement prévue pour décembre 2016, mais le projet avait été interrompu en octobre 2015 en raison d'une crise diplomatique de plusieurs mois entre Ankara et Moscou. Il a finalement été réactivé en septembre 2016.

    Lire aussi:

    Turkish Stream: la Russie et la Hongrie signent
    Turkish Stream: la Hongrie exige que Bruxelles «ne lui mette pas de bâtons dans les roues»
    Turkish Stream: la Bulgarie et la Serbie veulent signer
    Tags:
    gaz, Turkish Stream, Alexandre Novak, Bulgarie, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik