Ecoutez Radio Sputnik
    Wall Street

    Un ministre russe commente la chute des bourses américaines

    © AP Photo / Jin Lee
    Economie
    URL courte
    9444

    Le ministre russe du Développement économique a expliqué les causes de la récente chute des bourses US et défendu la politique monétaire de la Fed face aux critiques de Trump.

    La forte baisse des bourses américaines s'explique par la fin de la longue période de redressement économique des États-Unis ainsi que par les guerres commerciales qui provoquent une volatilité accrue des marchés financiers mondiaux, estime le ministre russe du Développement économique Maxime Orechkine.

    Dans ce contexte, la Réserve fédérale américaine a raison de relever ses taux d'intérêt, alors que les critiques de Donald Trump à son égard soulèvent des doutes sur la viabilité de cette institution financière, a déclaré le ministre dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Rossiya 24.

    «La reprise économique consécutive à la crise de 2008 touche à sa fin dans les pays développés, c'est pourquoi la Fed relève ses taux d'intérêt. L'économie US ralentit, et cela se répercute sur toutes les économies en développement», explique le ministre russe.

    Selon lui, l'économie américaine n'est plus capable de croître au même rythme qu'auparavant.

    «Ce que fait la Fed a pour objectif de maintenir la stabilité des prix. Il est évident que des taux d'intérêt bas permettent à l'économie de se redresser après la crise, mais pas de se développer à long terme», a indiqué M.Orechkine.

    Suite à la récente dégringolade de la bourse de New York, Donald Trump s'en est pris à la politique de resserrement monétaire de la Fed, l'accusant d'«être devenue dingue». La directrice du FMI Christine Lagarde a pour sa part pris la défense de la Fed en soulignant que de tels relèvements de taux étaient «un développement nécessaire» et «inévitable» pour les économies enregistrant une croissance robuste.

    Lire aussi:

    Que se cache-t-il derrière l'effondrement du dollar?
    Trump: «La principale menace pour moi est…»
    Une déclaration de Donald Trump renforce l’or au détriment du dollar
    Tags:
    marché, taux d'intérêt, guerre commerciale, redressement économique, bourse, Réserve fédérale américaine (Fed), Christine Lagarde, Donald Trump, Maksim Orechkine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik