Economie
URL courte
6252
S'abonner

De grandes corporations étrangères seraient prêtes à investir prochainement de très importantes sommes d'argent dans l'économie russe, selon le directeur du Fonds russe des investissements directs.

De grandes corporations de plusieurs pays veulent investir d'ici 5 à 7 ans 40 milliards de dollars dans les projets russes, a annoncé le directeur du Fonds russe des investissements directs, Kirill Dmitriev, dans une interview accordée au journal Izvestia.

Selon lui, la majeure partie de cet argent sera investi par des sociétés chinoises, sud-coréennes, saoudiennes, qataries et émiraties.

Le gros des fonds sera destiné au développement de l'infrastructure de transports de la Russie, comme la construction de chemins de fer, de routes et d'aéroports. Près de 40% des investissements seront alloués à ces fins. 25% des investissements seront destinés au développement de technologies.

Auparavant, le ministre russe des Finances, Anton Silouanov, a évoqué un objectif stratégique de faire augmenter la part d'investissements jusqu'à 25% du PIB du pays et avait déclaré que l'économie russe commençait à dépendre dans une moindre mesure des sanctions. Dans le même temps, les experts de l'École supérieure de l'économie ont annoncé une diminution record du volume des investissements étrangers au cours du troisième semestre 2018, causée par les sanctions antirusses.

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Raoult affirme avoir des preuves que le remdesivir favorise l’apparition de variants – vidéo
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Une entorse au couvre-feu finit en course-poursuite avec la police dans l’Oise
Tags:
investissements, Fonds russe d'investissements directs (RDIF), Anton Silouanov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook