Economie
URL courte
17533
S'abonner

Les entrepreneurs russes opérant en Afrique pourraient un jour cesser d'utiliser le dollar dans leurs échanges commerciaux avec leurs partenaires locaux, assure le chef du conseil d'affaires russo-zimbabwéen.

Les compagnies russes pourraient si nécessaire trouver une alternative au dollar américain dans les transactions avec leurs partenaires africains, estime le président du conseil d'affaires russo-zimbabwéen Dmitri Mazepine.

«Je crois qu'il est possible d'utiliser d'autres monnaies en Afrique. Nous savons que la banque VTB compte élargir sa présence sur le continent, et grâce à cet instrument nous serions en mesure de réaliser les transactions dans les monnaies préférées par la VTB», a déclaré M.Mazepine à des journalistes à Harare.

Il a également reconnu que les entrepreneurs russes étaient confrontés à «certaines difficultés» en Afrique, liées notamment aux problèmes logistiques ainsi qu'à la situation financière instable de plusieurs pays.

La VTB est la deuxième plus grande banque russe en termes de volume d'actifs gérés. En 2006, elle a ouvert une filiale en Angola, la Bank VTB-Africa, dont la mission est principalement axée sur les affaires et les investissements.

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
entrepreneur, échanges commerciaux, dollar US, Banque VTB, Dmitri Mazepine, Angola, Afrique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook