Ecoutez Radio Sputnik
    Investissements

    À quoi tient le regain d’intérêt américain pour les valeurs russes?

    © REUTERS / Maxim Shemetov
    Economie
    URL courte
    3160

    La semaine dernière, les fonds russes ont reçu 65 millions de dollars d’investissements, un record pour ces deux derniers mois, grâce notamment à un prix du pétrole élevé et à la diminution du tapage médiatique, selon le quotidien russe Kommersant.

    La semaine dernière les investissements américains orientés sur le marché des valeurs russes se sont élevés à 65 millions de dollars, a annoncé le journal Kommersant en se référant à un rapport de BofA Merill Lynch.

    Ce résultat est cinq fois supérieur au montant des investissements dans les valeurs russes de la semaine précédente (environ 14 millions de dollars). Le rapport signale que la demande d'actifs russes est assez élevée de la part des investisseurs américains qui ont fait montre d'un plus grand intérêt que leurs collègues européens.

    Devises
    © Sputnik . Alexeï Soukhoroukov
    Des experts estiment que le prix du brut (plus de 70 dollars le baril) et moins de tapage médiatique ont contribué à cet afflux d'investissements dans les valeurs russes.

    Le rapport fait également état de l'intérêt pour les actifs des pays émergents. Ainsi les fonds investissant en Chine y ont placé 3,1 milliards de dollars en une semaine, bien que ceux investissant au Brésil n'y aient injecté que 10 millions de dollars.

    Comme annoncé précédemment, le gestionnaire californien de fonds institutionnels California Public Employees' Retirement System (CalPERS) détient pour plus d'1,1 milliard de dollars d'«actifs toxiques russes» (soit des actions de sociétés frappées de sanctions et obligations russes), tandis que California State Teachers' Retirement System (CalSTRS) et un fonds de pension de Floride (Florida Retirement System) ont également investi dans des entreprises russes touchées par les sanctions.

    Lire aussi:

    Pourquoi les investisseurs ne considèrent-ils plus le dollar comme un actif de protection?
    Comme Moscou et Ankara, Pékin réduit ses investissements dans la dette publique US
    Poutine: «L'investissement direct étranger a doublé en 2017»
    Tags:
    obligations, valeurs, investissements
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik