Economie
URL courte
784
S'abonner

Dans un avenir proche, l’économie connaîtra un nouveau ralentissement. La croissance économique américaine suivrait également cette tendance. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à une forte baisse du PIB mondial, estiment les experts de l’entreprise financière japonaise Nomura Holdings.

Dans les années à venir, la croissance de l'économie mondiale ralentirait, toutefois, cette décélération ne serait pas très forte, annoncent les analystes de l'entreprise financière japonaise Nomura Holdings.

L'année prochaine, les experts prévoient une augmentation du PIB mondial de 3,7%; en 2020, de 3,5%. En 2018, cet indicateur est estimé à 3,9%.

Selon le rapport de Nomura, les États-Unis suivraient cette tendance. En 2019, la croissance économique de ce pays passerait de 2,9% à 2,4%. En 2020, elle ne serait que 1,7%.

Les analystes supposent que le ralentissement de l'économie américaine serait lié à l'abandon de la stimulation financière, au durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale et aux restrictions à l'importation aux États-Unis.

Néanmoins, Nomura n'attend pas d'aggravation considérable de l'état de l'économie mondiale parce qu'il n'y pas de signes manifestes de surchauffe des plus importantes économies mondiales.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Les masques commandés en Chine seront livrés en France d'ici la fin juin
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif nie les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Tags:
économie mondiale, PIB, croissance économique, économie, Réserve fédérale américaine (Fed), États-Unis, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook