Ecoutez Radio Sputnik
    Yamal LNG

    Moscou: Arctic LNG 2 se développera plus vite grâce au soutien renforcé de la France

    © Sputnik . Evgeny Odinokov
    Economie
    URL courte
    4363

    Le gouvernement français a décidé de renforcer ses garanties dans le cadre du projet Yamal LNG, mesure qui devrait permettre à un autre projet russe, Arctic LNG 2, d'être réalisé plus rapidement, estime le ministre russe du Développement économique Maxim Oreshkin.

    Soulignant l’importance et l’envergure du projet Yamal LNG, le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé avoir pris la décision de renforcer les garanties d’Etat pour faciliter la réalisation de ce projet. 

    Le ministre russe du Développement économique Maxim Oreshkin a exprimé sa grande satisfaction des mesures annoncées par Bruno Le Maire.

    «Je suis très reconnaissant à Monsieur le Ministre [Bruno Le Maire,ndlr] d'avoir décidé aujourd'hui de renforcer les garanties du gouvernement français. Bien entendu, cela permettra de faire bien avancer le deuxième projet, Arctique LNG, que Novatek et Total développeront ensemble. Ce projet devrait être encore plus performant et plus efficace que Yamal LNG», a indiqué M. Oreshkin.

    M. Le Maire a expliqué que les garanties en question étaient un signal politique qui témoignait de la volonté de renforcer la coopération franco-russe dans le domaine énergétique, qui se développe notamment dans le cadre des projets Yamal LNG et Arctique LNG 2. Il a aussi annoncé que les délais de remboursement des crédits accordés pour la réalisation du projet Yamal LNG seraient également allongés.

    L'un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié au monde, Yamal LNG, a été inauguré en décembre 2017. Le groupe français Total en détient 20%.

    Il appartient au consortium international mené par le groupe russe Novatek (50,1%). Le groupe français Total y est présent à hauteur de 20%, la compagnie pétrolière chinoise CNPC à 20% et le fonds souverain chinois Silk Road Fund à 9,9%.

    Après ce méga-projet, Novatek prévoit d'entamer en 2022-2023 la construction d'un nouveau projet géant, Arctic LNG 2, auquel Total participe pour 10%.

    Lire aussi:

    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol (vidéo)
    Un homme meurt à sa sortie de garde à vue dans un commissariat parisien
    Tags:
    Bruno Le Maire, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik