Ecoutez Radio Sputnik
    Le blé de la Sibérie

    En situation de pénurie record de blé, la Syrie en achète 200.000 tonnes à la Russie

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Economie
    URL courte
    11490

    Ses récoltes de blé ayant été très faibles en 2018, la Syrie a acheté à la Russie 200.000 tonnes de cette céréale au mois de janvier et envisage d'en acheter le même volume le mois prochain, écrit le quotidien syrien al-Baath.

    Victime d'une pénurie de blé, la Syrie a acheté à la Russie depuis le début de l'année plusieurs dizaines de milliers de tonnes de cette céréale, indique le quotidien syrien al-Baath, citant Youssef Kassim, directeur général de l'Organisation d'État pour le commerce et la production céréalière.

    «L'organisation a commencé à négocier son premier contrat de l'année: l'achat à crédit de 200.000 tonnes de blé d'origine russe à un prix d'environ 135.000 livres syriennes [environ 230 euros, ndlr]», a-t-il déclaré.

    Selon lui, un contrat similaire sera conclu en février.

    «Le nombre de contrats de ce type sur l'importation de blé pendant l'année en cours est lié aux chiffres de la production locale qui sont attendus pour la nouvelle saison. Les agriculteurs donneront leurs évaluations au mois de juillet», a expliqué M.Kassim.

    Il a également précisé que la Syrie disposait actuellement de 298.000 tonnes de blé russe achetés dans le cadre des contrats conclus pour l'année 2018. Ce volume suffira pour plus de 45 jours. De manière générale, en 2018, la Syrie a conclu huit contrats pour la livraison de blé d'un volume total de 1,3 milliard de tonnes et d'une valeur de 125 milliards de livres syriennes (environ 213 millions d'euros).

    Depuis 2015, la Syrie importe uniquement du blé russe. Le prix à la tonne varie de 96.000 lires (164 euros) à 135.000 livres (230 euros).

    Lire aussi:

    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    La recherche porno la plus effectuée en France provoque une polémique raciste
    Sibeth Ndiaye oppose les homards de François de Rugy aux kébabs des Français et se fait railler sur le Net
    Tags:
    blé, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik