Ecoutez Radio Sputnik
    Renault

    Automobile en Algérie: la Russie fait part de sa volonté de s’implanter davantage

    © AFP 2018 Eric Piermont
    Economie
    URL courte
    3324

    Les producteurs automobiles russes auraient proposé à l’Algérie de délocaliser l’assemblage de voitures russes Lada dans le pays, qui fabrique déjà des Renault Logan à partir de pièces livrées par le russe AvtoVAZ.

    La Russie a proposé à l'Algérie de délocaliser dans le pays l'assemblage de voitures russes Lada, a fait savoir aux journalistes le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak.

    «Il s'agit d'une proposition russe, ce sont les compagnies qui mènent les négociations», a-t-il précisé. AvtoVAZ s'est refusé à tout commentaire.

    En août 2018, le vice-président du groupe Renault, Nicolas Maure, disait que son groupe envisageait l'élargissement de ses capacités en Algérie et pourrait entamer les livraisons de pièces d'assemblage de Renault et de Lada. Il n'avait pas cité de délais précis, tout en soulignant l'importance du marché algérien pour Renault et les bonnes relations entretenues avec les autorités du pays.

    L'usine Renault Algérie Production a été inaugurée le 10 novembre 2014, dans la commune d'Oued Tlelat près d'Oran, dans l'ouest de l'Algérie, par le groupe Renault (qui en détient 49% des actions) et le gouvernement algérien. Le premier lot de carrosseries soudées et peintes, fabriqué par AvtoVAZ pour les voitures Renault Logan assemblées à Oran, a été livré en décembre 2016.

     

    Lire aussi:

    Renault vend plus grâce à Lada
    Les tensions qui pèsent sur l’Iran ne font pas broncher Renault
    Avec son premier SUV coupé Arkana, Renault compte augmenter ses parts sur le marché russe
    Tags:
    assemblage, automobile, AvtoVAZ, Renault-Nissan-Avtovaz, Renault Group, Alexandre Novak, Algérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik