Ecoutez Radio Sputnik
    Alassane Ouattara

    Ouattara défend le franc CFA face aux critiques de Rome

    © AFP 2019 SIA KAMBOU
    Economie
    URL courte
    45438
    S'abonner

    Pour Alassane Ouattara, le franc CFA est une monnaie «stabilisante» qui assure la croissance de plusieurs pays africains qui l’utilisent toujours.

    Le «faux débat» sur le franc CFA, «monnaie solide, bien gérée et appréciée», doit cesser, a estimé vendredi le Président ivoirien Alassane Ouattara après avoir été reçu par Emmanuel Macron.

    «Le franc CFA est notre monnaie, c'est la monnaie de pays qui l'ont librement choisi, depuis l'indépendance dans les années 60 (…). Nous sommes très, très heureux d'avoir cette monnaie qui est stabilisante», a assuré M.Ouattara à l'issue d'un entretien avec le dirigeant français.

    Auparavant, le vice-président du Conseil italien Luigi di Maio a accusé Paris d'utiliser «le franc des colonies» afin de «financer sa dette publique».

    À l'heure actuelle, 14 pays africains, dont 12 anciennes colonies françaises, utilisent le franc CFA comme monnaie officielle. Sa valeur étant indexée sur l'euro, les économies africaines concernées restent dépendantes de la politique monétaire européenne. Or, le numéro un ivoirien a tenu à mettre en avant les taux de croissance des huit pays de l'Afrique de l'Ouest toujours fidèles au franc CFA.

    Alassane Ouattara a par ailleurs indiqué avoir «encouragé le Président Macron à continuer le grand débat pour apaiser» son pays sur fond de crise des Gilets jaunes. «Je suis réconforté par le fait que les choses semblent aller dans la bonne direction», a souligné le leader africain.

    Tags:
    euro, économie, monnaie, gilets jaunes, Franc-CFA, Luigi di Maio, Alassane Ouattara, Emmanuel Macron, France, Côte d'Ivoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik