Economie
URL courte
11391
S'abonner

En 2018, la multinationale agro-alimentaire française Danone a vu ses ventes au Maroc chuter considérablement à cause d’une campagne de boycott lancée sur les réseaux sociaux de manière anonyme en avril, a annoncé la société dans un communiqué.

Le boycott des produits Danone au Maroc a provoqué une chute des ventes de lait et de produits laitiers de 35% au quatrième trimestre, selon un communiqué diffusé par la société française.

En 2018, l'effet de la campagne lancée au Maroc «a été de —178 millions d'euros par rapport aux ventes de 2017, provenant à deux tiers d'un manque à gagner sur les ventes de lait et à un tiers d'un manque à gagner sur les produits laitiers», indique ce document.

Comme l'a expliqué la directrice financière de Danone, Cécile Cabanis, lors d'une conférence téléphonique, «nous retrouvons des parts de marché dans le lait et les produits frais» au Maroc, mais elle ne s'attend pas à un retour de la croissance avant «la fin de l'année» 2019.

En avril dernier, une campagne anonyme ciblant la multinationale agro-alimentaire a été lancée sur les réseaux sociaux au Maroc. Elle a contraint Centrale Danone, détenu à 99.68% par le groupe français, à diminuer d'environ 10% le prix de certaines briques de lait pasteurisé et à créer d'un «format économique» pour tenter de redresser la barre.

Lire aussi:

Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Pour BHL, «la France doit se tenir aux côtés d’Israël» dans le conflit entre celui-ci et le Hamas
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Un gendarme blessé à la tête par un projectile lors de la manifestation pro-Palestine à Paris – vidéo
Tags:
produits laitiers, lait, réseaux sociaux, campagne, chute, ventes, Danone, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook