Economie
URL courte
Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (79)
5190
S'abonner

Suite à un sommet avec Theresa May à Bruxelles, où elle s’est vu offrir un répit sur le Brexit avec plusieurs possibilités de report, le président de la Banque centrale européenne a appelé les entreprises du secteur privé à «accélérer leurs préparatifs».

Les entreprises doivent accélérer leurs préparatifs en vue d'un possible Brexit sans accord, a déclaré vendredi aux chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), selon une source de l'UE citée par Reuters.

«Les autorités et les banques centrales sont prêtes mais le secteur privé doit accélérer ses préparatifs», a-t-il déclaré lors du Conseil européen qui se tient à Bruxelles, toujours selon la source.

Les commentaires de M.Draghi interviennent au lendemain d'un sommet à Bruxelles où les 27 ont offert à Londres deux scénarios pour un report du Brexit au-delà de la date prévue, à savoir le 29 mars. Ils lui ont donné une nouvelle chance de quitter l'UE avec un accord, prolongeant la date limite du Brexit au 12 avril.

Dans le cas d'un Brexit sans accord, le commerce entre la Grande-Bretagne et l'UE se heurterait à des obstacles commerciaux immédiats et à des restrictions pour les entreprises.

 

Dossier:
Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (79)

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
entreprise, Brexit, Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook