Ecoutez Radio Sputnik
    Lingots d'or

    La Chine s’adonne à une «frénésie» d’achats d’or, selon Bloomberg

    © Sputnik. Pavel Lisitzin
    Economie
    URL courte
    5281
    S'abonner

    Depuis décembre dernier, la Banque populaire de Chine ne cesse d’accroitre ses réserves d’or, indique Bloomberg. Si le pays maintient cette tendance, il peut devenir le premier acheteur d’or en dépassant la Russie.

    Pour le quatrième mois consécutif, la Chine a augmenté ses réserves d'or de 60,26 millions d'onces à 60,62 millions d'onces d'or, a informé dimanche Bloomberg en se référant aux données de la Banque populaire de Chine (PBOC).

    En décembre dernier, le volume des réserves d'or de la Chine s'est accru pour la première fois depuis deux ans. Au total, la banque centrale du pays a acheté plus de 42 tonnes d'or depuis la fin de l'an dernier ce que Bloomberg qualifie de «frénésie» d'achats.

    Selon Bloomberg, cette augmentation stable des réserves rappelle la situation enregistrée entre la mi-2015 et octobre 2016 lorsque le pays achetait de l'or presque chaque mois.

    Si la Chine maintient cette tendance au cours de l'année 2019, elle peut devenir le premier acquéreur d'or en dépassant la Russie qui a accru ses réserves de 274 tonnes en 2018, ajoute l'agence.

    Auparavant, la société de conseil Metals Focus avait indiqué dans son rapport annuel cité par Reuters que la demande d'or était en passe d'atteindre son plus haut niveau depuis 2015. Metals Focus envisageait également une augmentation du prix de ce métal précieux à 1.310 dollars l'once, son plus haut niveau depuis 2013.

    Tags:
    réserves d'or, or, Banque populaire de Chine (BPC), Bloomberg, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik