Ecoutez Radio Sputnik
    Nio EP9

    Une bulle serait sur le point d’éclater sur le marché automobile chinois, estime Bloomberg

    © AP Photo / Andy Wong
    Economie
    URL courte
    9931
    S'abonner

    Il aura fallu à Tesla une quinzaine d’années pour accumuler cinq milliards de dollars de pertes. Nio, considérée par certains comme le «Tesla chinois», l’aura fait en quatre, écrit Bloomberg, qui estime que ces pertes auront de graves conséquences sur le plus grand marché de voitures électriques.

    Présenté par les investisseurs comme le «Tesla chinois», le constructeur de voitures électriques Nio a dévoilé ses résultats financiers du deuxième trimestre. L’entreprise a essuyé une perte de 483 millions de dollars, soit près de cinq millions de dollars par jour, dépassant ainsi les prévisions des spécialistes.

    Dans son article du 23 septembre, Bloomberg évoque le montant de 369 millions de dollars.

    «Les dépassements de coûts, les faibles ventes et les rappels importants ont fait plonger la valeur de Nio d’environ 74% depuis que celle-ci a battu un record en atteignant 11,9 milliards de dollars il y a environ un an. Plus généralement, ce retournement de situation de la fortune de l’entreprise explique pourquoi on se préoccupe de plus en plus du fait que la Chine ait créé une bulle dans le secteur des véhicules électriques qui pourrait être sur le point d’exploser», estime Bloomberg. 

    «Une redistribution des cartes»

    D’après Siyi Mi, analyste chez BloombergNEF, «cette année et l’année suivante, il y aura une redistribution des cartes pour les startups de véhicules électriques».

    «Auparavant, le capital-risque les pourchassait, mais ce n’est plus le cas», a-t-il ajouté.

    D’après un autre spécialiste, le fondateur et PDG de la société AutoForesight, Yale Zhang, «Nio ne s’est pas positionné au bon endroit».

    «Je ne suis pas optimiste quant à son avenir à long terme», confie Zhang.

    Pour essayer de faire face à une telle chute, les dirigeants de Nio ont indiqué, cités par des médias, qu’ils entendaient réduire les effectifs dans les prochaines semaines. Ainsi, la société va passer de 10.000 employés, en janvier, à 7.800 d’ici la fin de l'année.

    Tags:
    crise, véhicule, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik