Economie
URL courte
1342
S'abonner

La Russie augmentera sa production de gaz naturel liquéfié jusqu’à 120-140 millions de tonnes par an d’ici 2035, a déclaré Vladimir Poutine lors de la Semaine russe de l'énergie 2019.

Vladimir Poutine a confié que la Russie comptait atteindre un niveau de production de gaz naturel liquéfié (GNL) égal à 120-140 millions de tonnes par an aux alentours de 2035. Il s’est exprimé sur le sujet dans le cadre de son intervention sur la Semaine russe de l'énergie 2019, qui se déroule actuellement.

«Un faible coût de production et une logistique attrayante font du projet de GNL russe l’un des plus compétitifs au monde et nous permettent de compter sur une croissance à long terme sur ce marché dynamique. D’ici à 2035, nous prévoyons d’atteindre un niveau de production de GNL égal à 120-140 millions de tonnes», a exposé le Président russe.

En avril dernier, le Groupe international des importateurs de GNL a publié un rapport d’après lequel, en 2018, les plus gros fournisseurs vers l’Europe étaient le Qatar (16,42 millions de tonnes), l’Algérie (9,29 millions de tonnes) et le Nigeria (9,07 millions de tonnes). La Russie a livré 4,43 millions de tonnes et les États-Unis, 2,7 millions de tonnes.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Tags:
économie, gaz naturel liquéfié (GNL), politique, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook