Ecoutez Radio Sputnik
    La construction du Nord Stream 2

    Gazprom sur l’autorisation du Danemark pour le Nord Stream 2: «ils ne peuvent pas interdire le passage»

    Nord Stream 2
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (190)
    8610
    S'abonner

    D’après un responsable de la société russe Gazprom qui est l’opérateur du Nord Stream 2, le Danemark ne peut pas refuser le passage du gazoduc dans sa zone économique exclusive en vertu du droit de la mer.

    Le Danemark ne peut pas de ne pas autoriser le passage du gazoduc Nord Stream 2 dans sa zone économique exclusive, a déclaré Dmitri Handoga, chef adjoint du département des activités économiques extérieures de Gazprom, dans le cadre du Forum international du gaz de Saint-Pétersbourg. Selon lui, Copenhague ne peut que choisir la route la plus sûre. Il a rappelé que l’opérateur de Nord Stream 2 AG avait demandé l’autorisation, car la construction prévoyait auparavant une mise en place dans les eaux territoriales danoises. Cette demande a toutefois été retirée.

    «Quand l'Agence danoise de l'énergie a des demandes sur la table concernant la zone économique exclusive, nous ne parlons pas de permission. Car en vertu de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, ils ne peuvent pas interdire des activités économiques», a déclaré le responsable de Gazprom.

    Il a souligné que la société russe Gazprom, qui est derrière le projet, ne peut commencer à installer le gazoduc qu’un mois après avoir reçu l’approbation. Dmitri Handoga a rappelé qu'il y avait une période d’appel dans ce procès, donc il faut compter quatre semaines après la délivrance de l’autorisation par l'Agence danoise de l'énergie.

    Il a tenu à souligner qu’il s'agissait d'une procédure ordinaire. Selon lui, l’opérateur commencera la construction dès que l’autorisation entrera en vigueur.

    Peu avant, le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak, avait confié dans une interview accordée à la radio russe Business FM qu’il y avait encore une chance d’obtenir l’accord du Danemark pour la construction du gazoduc.

    Le Nord Stream 2

    Le projet Nord Stream 2 a été mis au point par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Il prévoit la construction d’un gazoduc d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an, qui reliera le littoral russe à l’Allemagne via la mer Baltique.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (190)
    Tags:
    Danemark, Russie, économie, Nord Stream 2
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik