Ecoutez Radio Sputnik
    Un graphique (image d'illustration)

    Une récession imminente de l’économie mondiale? Certains signes le laissent penser

    © CC0 / Pexels / Chart Computer
    Economie
    URL courte
    12968
    S'abonner

    Certains indices pourraient témoigner d’une récession économique mondiale à venir, indique un site russe spécialisé dans l’économie.

    Observant que le ralentissement économique mondial semble de plus en plus réel à l’approche de 2020, Vestifinance, site spécialisé dans l’économie, a mis en lumière les signes qui lui semblent indiquer qu’une récession à l’échelle globale est sur le point de se produire, et pourrait engendrer une nouvelle crise économique majeure après celle de 2008.

    L’influence de la guerre commerciale sino-américaine

    Le volume total du commerce mondial a diminué depuis quatre mois. Rien qu’en septembre, il a baissé de 1,1%. Vestifinance souligne qu’un tel phénomène n’avait pas été observé depuis la crise financière de 2008. En cause, la perturbation de la chaîne d’approvisionnement entre les États-Unis et la Chine, principalement en raison de la guerre commerciale entre les deux pays, qui a notamment fait chuter les importations chinoises de 6,9%.

    De plus, le bénéfice total des entreprises chinoises a chuté à 427,5 milliards de yuans (55,2 milliards d’euros) en octobre, alors qu’il se situait à 575,6 milliards (74,4 mds EUR) en septembre. La plus forte baisse jamais enregistrée. La Chine a d’ailleurs observé une diminution de ses bénéfices sur quatre des six derniers mois, alors qu’un accord avec les États-Unis n’est toujours pas en vue pour mettre fin à la guerre commerciale.

    Du côté des Américains, l’indice de confiance des consommateurs a chuté pour le quatrième mois consécutif, selon l’organisation The Conference Board, pour atteindre à 125,5 en novembre, contre 126,1 en octobre. Cet indice est calculé chaque mois d’après une enquête auprès de ménages américains quant à leurs attitudes et leurs intentions d’achat. Il n’est pas prouvé qu’il y ait un lien entre l’indice de confiance et la guerre commerciale avec la Chine. Cependant, selon Vestifinance, si une telle tendance se poursuit, elle pourrait avoir d’importantes répercussions sur l’élection présidentielle de 2020.

    La baisse des ventes du secteur automobile

    Selon les estimations de l’agence de notation Fitch, les ventes mondiales d’automobiles de cette année vont baisser de 4%, soit trois millions de véhicules de moins qu’en 2018. Là encore, c’est la baisse la plus significative depuis la crise.

    Les personnes aisées commencent à épargner

    C’est Yahoo! Finance qui a constaté cette propension à épargner chez les 10% les plus riches durant les trois derniers trimestres. Leurs dépenses ont diminué de 1% au deuxième trimestre de 2019 par rapport à la même période l’année dernière. Une nouvelle fois, cette tendance n’avait plus été observée depuis la grande récession entre 2007 et 2009.

    Vestifinance estime que, jusqu’à maintenant, les banques centrales sont parvenues à intervenir pour reporter une nouvelle crise, mais ne pourront pas l’éviter. Les problèmes financiers à long terme se sont aggravés ces dernières années, et le monde est désormais confronté à la bulle d’endettement la plus importante de l’Histoire. Les marchés mondiaux sont aujourd’hui plus enclins que jamais à s’effondrer, prévient le site.

    Lire aussi:

    Qui est Abdelmadjid Tebboune, le nouveau Président de l’Algérie?
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Un homme menaçant la police avec une arme blanche «neutralisé» à la Défense
    Tags:
    États-Unis, Chine, guerre commerciale, crise économique, économie, récession
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik