Economie
URL courte
2291
S'abonner

La ministre belge de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs Nathalie Muylle juge «excessifs» les prix que BNP Paribas Fortis compte facturer pour les virements papier.

Les tarifs pour les virements papier qui seront bientôt pratiqués chez BNP Paris Fortis sont excessifs, estime la ministre belge de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs Muylle, citée par Belga.

À partir du 1er avril, la banque compte réclamer à ses clients 2 euros par virement papier exécuté. Celui qui souhaite recevoir ses extraits de compte papier doit payer depuis le 1er janvier des frais de port et 1 euro de frais de service, rappellent les médias belges.

Nathalie Muylle a fait part de son désaccord quant à ces augmentations, soulignant que la digitalisation était «une bonne chose», mais que «nous devons nous assurer que ceux qui ne disposent pas d’un ordinateur continuent de bénéficier de services bancaires efficaces et abordables».

Elle a également chargé son administration d’analyser l’évolution des tarifs des services bancaires au cours de ces dernières années afin d’établir si des mesures étaient nécessaires.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
virements de fonds, banques, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook