Economie
URL courte
4403
S'abonner

Alors que la veille le baril de WTI pour livraison en mai avait chuté de 300% pour atteindre -37,63 dollars, ce mardi 21 avril le prix des contrats à terme sur le pétrole Brent pour livraison en juin a également atteint un plus bas chutant à moins de 18 dollars le baril pour la première fois depuis 2001.

Le prix des contrats à terme du pétrole Brent pour livraison en juin est tombé à moins de 18 dollars le baril et ce pour la première fois depuis 2001.

Une chute de presque 30% du prix du Brent a été enregistrée à la bourse de Londres ICE ce mardi 21 avril. Il s’y négocie 17,92 dollars.

En ce qui concerne les contrats à terme du pétrole WTI pour juin, leur prix a également accéléré sa chute tombant de 68,2%, ils coûtent actuellement 6,5 dollars le baril.

La chute du marché pétrolier s'est intensifiée ce mardi 21 avril après l'annonce faite que la Railroad Commission of Texas, l'agence d'État qui est chargée des gisements pétroliers du Texas, n'avait pas pris de décision sur la proposition de réduire la production de pétrole.

Chute historique

Ce lundi 20 avril, le baril de WTI pour livraison en mai avait enchaîné les minimums historiques pour tomber à zéro et par la suite était passé pour la première fois de l’Histoire dans la zone négative. À l’issue de la journée, ses cours au NYMEX avaient chuté de 300% pour atteindre -37,63 dollars le baril.

En outre, le prix des contrats à terme du WTI pour livraison en mai a augmenté ce mardi 21 avril à la fin des cotations sur le NYMEX de 124%, à 10 dollars le baril.

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Pris en chasse, il roule à contresens à 220 km/h entre Montpellier et Nîmes
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
économie, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook