Economie
URL courte
14402
S'abonner

Le prix de l'or a atteint son plus haut niveau en près de huit ans en raison des inquiétudes des marchés financiers concernant le redémarrage de l'économie face à la crise du coronavirus.

Les prix de l'or subissent une flambée cette année: le prix de l'once d'or (31,1 grammes) a ce 18 mai augmenté de 1,2% à environ 1.760 dollars, son plus haut niveau depuis octobre 2012.

Ce record a été établi sur fond de prudence des investisseurs concernant le redémarrage de l'économie et une prévision de la Réserve fédérale américaine sur une récession, selon Bloomberg.

Avertissement de la Banque centrale américaine

La crise économique provoquée par la pandémie présente «des différences fondamentales» avec la Grande Dépression [des années 1930] et la croissance devrait reprendre plus vite malgré un chômage très élevé et une profonde récession, a affirmé dimanche le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell.

Pour autant, il estime qu'un pic du taux de chômage à 20 ou 25% est probable, et que la chute du PIB des États-Unis au deuxième trimestre sera «facilement dans les 20, les 30%».

Impact de la pandémie aux États-Unis

L'économie américaine a été très sévèrement ralentie par les mesures de confinement imposées pour tenter d'enrayer l'épidémie qui a déjà fait près de 90.000 morts dans le pays et en a infecté près d'un million et demi, selon les chiffres de l'Université Johns-Hopkins. Les États-Unis comptent ainsi le plus grand nombre de décès dans le monde en valeur absolue.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Moyen-Orient: nouvelle guerre froide entre la Chine et les États-Unis
Tags:
prix, or, pertes économiques, économie mondiale, crise économique, économie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook