Economie
URL courte
Par
0 111
S'abonner

Le baril de pétrole Brent a franchi ce mardi 24 novembre le seuil des 47 dollars, niveau jamais atteint depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Sur fond de nouveaux espoirs de vaccins anti-Covid, les cours pétroliers poursuivent sur leur lancée, le baril de Brent ayant franchi ce mardi 24 novembre le seuil des 47 dollars, une première depuis le 6 mars.

Les prix du brut sont en hausse, propulsés par la perspective du déploiement prochain de vaccins et celle d’une transition sans heurt aux États-Unis.

Précédemment, l’alliance Pfizer-BioNTech a affiché une efficacité à 95% pour son vaccin contre le nouveau coronavirus, tandis que la société américaine Moderna a annoncé 94,5% d'efficacité. Le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d'Oxford ont de leur côté annoncé que leur vaccin était efficace à 70% en moyenne.

Le Président américain sortant Donald Trump, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite à la présidentielle du 3 novembre, avait donné le feu vert à son administration pour coopérer avec l’équipe de transition de Joe Biden.

Lire aussi:

Etrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Décrue de l’épidémie: le miracle Macron a-t-il eu lieu?
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Tags:
Covid-19, vaccin, Brent, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook