Economie
URL courte
Par
476
S'abonner

Les catastrophes climatiques survenues en 2020 ont porté préjudice pour près de 115 milliards d’euros à la planète, particulièrement au continent américain, d’après l’étude réalisée par une ONG britannique.

Outre la crise sanitaire inédite, l’année 2020 a été marquée par une série de catastrophes climatiques qui ont coûté au total près de 115 milliards d’euros, selon les calculs de l’ONG britannique Christian Aid.

Dans un rapport publié ce lundi 28 décembre, l’association explique que le continent américain a payé le plus lourd tribut, évalué à 61 milliards de dollars de dégâts (50 milliards d’euros), dus notamment aux ouragans -qui ont également causé la mort de plus de 400 personnes aux Caraïbes et en Amérique centrale- ainsi qu’aux incendies ayant ravagé la côte ouest des États-Unis.

Le continent européen a pour sa part perdu près de 5 milliards d’euros par la faute des tempêtes Alex et Ciara, qui ont de surcroît fait une trentaine de morts. En Asie, les inondations qui ont frappé le Pakistan, l’Inde, la Chine et le Japon ont causé un préjudice d’environ 42 milliards d’euros et fait plus de 2.800 victimes.

Incendies et criquets

L’Australie, où près de 20 millions d’hectares de végétation ont brûlé entre juin 2019 et janvier 2020, décaisse 4 milliards d’euros de pertes. Le gigantesque incendie a également provoqué le déplacement de 650.000 personnes.

Concernant l’Afrique, il s’agit d’un fléau bien différent: les invasions de criquets provoquées par les pluies et les cyclones y ont entraîné des pertes se montant à 7 milliards d’euros rien que pour l’année 2020. Dans ce contexte, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en garde contre une «menace sans précédent pour la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance dans la Corne de l’Afrique».

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
ouragan, catastrophe naturelle, inondation, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook