Economie
URL courte
Par
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (133)
7870
S'abonner

Dans une interview accordée à Sputnik, l'ambassadeur de Russie en Autriche a précisé la position constructive, indépendante et cohérente de Vienne sur le projet Nord Stream 2. Selon le diplomate, le pays «s'attend à ce que la construction du gazoduc soit achevée» en dépit des «sanctions américaines illégales».

Vienne compte sur la réussite du projet Nord Stream 2, malgré les sanctions américaines, a déclaré à Sputnik Dmitri Lioubinski, l'ambassadeur de Russie en Autriche. Le diplomate a noté la position constructive, indépendante et cohérente de l'Autriche sur cette question.

«On comprend ici que le projet est économiquement rentable pour l'Autriche, et on s'attend à ce que la construction du gazoduc soit achevée conformément au contrat existant et malgré les sanctions américaines illégales, qui poursuivent des objectifs étroitement égoïstes: non seulement repousser la Russie et faire passer son propre GNL [gaz naturel liquéfié], mais aussi frapper la compétitivité de l'industrie à forte intensité énergétique de l'UE», a déclaré Dmitri Lioubinski.

Il a souligné que le projet est de nature exclusivement commerciale et vise à fournir de manière ininterrompue les partenaires européens en «carburant bleu», dont la consommation n'a cessé de croître ces dernières années.

«Dans le cadre des contrats existants, 8,8 milliards de mètres cubes de gaz ont été fournis à l'Autriche pour la période janvier-septembre. Nous croyons en la poursuite de cette "success story" vieille d'un demi-siècle de la coopération énergétique russo-autrichienne», a ajouté le diplomate.

Menaces de sanctions américaines

Les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz naturel liquéfié en Europe, ont élargi en octobre les sanctions économiques contre le projet Nord Stream 2, étendant pour ce faire la loi PEESA (Protecting Europe's Energy Security Act). La société norvégienne Det Norske Veritas-Germanischer Lloyd (DNV GL) avait alors suspendu sa participation au projet.

En se référant à des sources proches du dossier, Reuters a fait savoir en décembre que l’administration de Donald Trump se proposait d'adopter une nouvelle série de sanctions contre la construction de la conduite.

Plus tôt en décembre, la chancelière Merkel avait fait savoir que la position du gouvernement allemand concernant la nécessité d’achever la construction du gazoduc restait inchangée.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (133)

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Un incendie se déclare à bord d'un pétrolier au large de la Syrie
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Tags:
Vienne (Isère), Nord Stream 2, États-Unis, Russie, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook