Economie
URL courte
Par
249
S'abonner

Après le cours du Bitcoin, celui du Dogecoin a également flambé cette semaine, alors qu’Elon Musk a fait la promotion de cette cryptomonnaie sur Twitter. Le dirigeant de Tesla n’en finit plus d’affoler les Bourses.

Alors que le cours du Bitcoin continue son envolée, une cryptomonnaie concurrente, le Dogecoin, a elle aussi connu une forte hausse, appuyée par les déclarations d’Elon Musk sur Twitter.

Le PDG de SpaceX a en effet posté plusieurs messages sur le réseau social, faisant plus ou moins ouvertement la promotion du Dogecoin. Il a d’abord publié une énigmatique image de fusée, accompagnée de la mention «Doge».

Avant de se montrer plus explicite et d’affirmer que la devise virtuelle était la «crypto[monnaie] du peuple».

Dans le même temps, le Dogecoin bondissait de 50% pour s’échanger à 0,0579 dollar ce 4 février à 09h30 UTC+1. Le cours s’est par la suite tassé, revenant aux alentours de 0,051 en fin de matinée.

Faiseur de fortune

Elon Musk avait déjà fait flamber le cours du Bitcoin, le 29 janvier, mentionnant plusieurs fois la célèbre cryptomonnaie sur Twitter. Une manœuvre s’apparentant à un «troll» pour certains observateurs, le patron de Tesla ayant critiqué plusieurs fois le Bitcoin par le passé. Le cours de la devise virtuelle n’en avait pas moins flambé de 5.000 dollars en une heure.

Quelques jours avant, Elon Musk avait déjà fait décoller l’action du site de vente en ligne Etsy, là encore via un simple message Twitter. L’homme d’affaires expliquait avoir commandé un couvre-chef en laine pour son chien sur la plateforme, et ne pas regretter son achat. Dans la foulée, l’action Etsy avait connu une hausse de 8% à l’ouverture du NASDAQ.

Même scénario pour la petite entreprise américaine Signal Advance, dont l’action avait explosé de 527% à la mi-janvier, suite aux propos du fantasque patron, qui conseillait sur Twitter d’«utiliser Signal». Un quiproquo heureux, puisque Elon Musk faisait en réalité référence au célèbre service de messagerie Signal, principal concurrent de WhatsApp, et non à la petite compagnie texane.

Après ces épisodes, Elon Musk avait déclaré le 2 février vouloir faire une pause sur Twitter. Un vœu pieux, qu’il aura donc respecté moins de 48 heures, pour le plus grand plaisir des possesseurs de Dogecoin.

Lire aussi:

Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Tags:
cryptomonnaie, Elon Musk, Dogecoin, Bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook