Economie
URL courte
Par
421869
S'abonner

Les réserves de change de Moscou ont atteint un nouveau maximum historique, s’établissant à 600,9 milliards de dollars, selon les données de la Banque centrale.

Entre le 14 et le 21 mai, les réserves de change détenues par la Fédération de Russie ont augmenté de 1,2% pour se chiffrer à 600,9 milliards de dollars (près de 500 milliards d’euros), a annoncé ce jeudi 27 mai la Banque centrale de Russie.

Il s’agit d’un nouveau maximum historique après le record enregistré le 7 août 2020, lorsque les réserves russes s’élevaient à 600,7 milliards de dollars.

Au cours de l’année 2020, les réserves russes ont connu une hausse de 7,5%. Au 1er janvier 2021, elles s’établissaient à 595,8 milliards de dollars.

Une croissance du PIB de 3,8% attendue en 2021

En avril, Bloomberg constatait que l’économie russe s’était moins contractée que celles de beaucoup d’autres pays en 2020 et se remettait de sa récession due à la crise du nouveau coronavirus.

Selon les récentes évaluations du Fonds monétaire international (FMI), en 2021 et 2022, le PIB russe devrait afficher une croissance de 3,8%, alors que le taux d’inflation pourrait respectivement atteindre 4,5% et 3,4%. À l’échelle mondiale, le FMI table pour 2021 et 2022 sur une croissance respective de 6% et de 4,8%.

Dans le même temps, le FMI prévoit une baisse du taux de chômage en Russie, jusqu’à 5,4% en 2021, contre les 5,8% enregistrés en 2020.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
chômage, inflation, Fonds monétaire international (FMI), PIB, Banque centrale de Russie (BCR), Russie, réserves de change
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook