Economie
URL courte
Par
0 10
S'abonner

La Banque d'Angleterre a maintenu jeudi son taux directeur à 0,1%, son plus bas niveau historique, et le montant de son programme d'achats d'obligations sur les marchés à 895 milliards de livres (1.048 milliards d'euros).

Ce statu quo était anticipé par tous les économistes interrogés par Reuters avant la réunion du Comité de politique monétaire (MPC) dans l'attente de nouveaux éléments sur la poussée inflationniste qui a suivi la levée du confinement au Royaume-Uni et sur l'évolution de l'emploi après la suppression du dispositif exceptionnel d'indemnisation du chômage mis en oeuvre pendant la pandémie.

Huit des neuf membres du MPC se sont prononcé pour le maintien des achats d'obligations d'Etat à 875 milliards de livres, tandis que celui des achats d'obligations d'entreprise à 20 milliards a été adopté à l'unanimité.

La livre sterling a brutalement décroché face au dollar et à l'euro après ces annonces tandis que le rendement des obligations d'Etat britanniques à 10 ans revenait sous 0,76% contre près de 0,79% juste avant la publication du communiqué du MPC.

La Bourse de Londres a amplifié sa hausse avec la baisse de la livre et l'indice FTSE 100 gagnait 0,49% à 11h15 GMT. (Reportage David Milliken et Andy Bruce, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet et Jean-Michel Bélot)

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook