Economie
URL courte
Par
1272
S'abonner

Le chinois Xiaomi s’est hissé au deuxième rang mondial en nombre de ventes de smartphones, devançant le groupe à la pomme grâce à une hausse spectaculaire de ses exportations.

Le géant chinois de l’électronique Xiaomi est désormais le deuxième vendeur mondial de smartphones, derrière le sud-coréen Samsung et devant l’américain Apple, selon les évaluations du cabinet d’analyse Canalys.

D’après ses calculs, la part de Xiaomi sur le marché mondial des smartphones a atteint 17% grâce notamment à une hausse de 83% de ses exportations en glissement annuel. Pour sa part, la firme à la pomme, qui a affiché une augmentation plus que modeste de ses livraisons (+1%), détient elle 14% du marché.

Trois groupes chinois dans le top-5

Samsung domine le classement avec 19% du marché (+15% pour les exportations). Deux autres groupes chinois, Vivo et Oppo, complètent le top-5 avec 10% des parts du marché pour chacun. Leurs livraisons ont progressé de 28 et 27% respectivement.

Selon Ben Stenton de Canalys, au cours de la période étudiée, Xiaomi a triplé ses exportations vers l’Amérique latine, tandis que ses ventes en Afrique ont augmenté de 150% et, en Europe occidentale, de 50%. Il souligne que le groupe chinois mise sur un cercle plus large de consommateurs, ses smartphones étant 40% moins chers que ceux de Samsung et 75% moins chers que les produits fabriqués par Apple.

Xiaomi retiré de la liste noire US

En mai dernier, le Pentagone a accepté de retirer Xiaomi de la liste noire sur laquelle l’avait placé l’administration Trump, accusant le groupe de liens avec l’armée chinoise. Outre Xiaomi, huit autres entreprises chinoises étaient mises à l’index, dont la plateforme de vidéos TikTok et le géant pétrolier CNOOC.

Auparavant, le fabricant de smartphones a déclaré son intention de se lancer dans les véhicules électriques, avec l’annonce d'un investissement de 10 milliards de dollars sur 10 ans.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Xiaomi, Samsung, Apple, smartphones, TikTok, China National Offshore Oil Corporation (CNOOC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook