Europe
URL courte
Par
L'Europe et le Royaume-Uni après le Brexit - 2020 (31)
61035
S'abonner

Avec la sortie définitive du Royaume-Uni de l’UE, les Britanniques ne pourront plus s'y rendre avec des produits d’origine animale contenant de la viande et du lait, ont prévenu les autorités.

Le Royaume-Uni, qui a officiellement quitté l'Union européenne le 31 janvier dernier, est censé abandonner définitivement le marché unique et l'union douanière le 31 décembre 2020. À partir de cette date, les Britanniques seront confrontés à l'interdiction d’introduire dans l’UE des aliments d’origine animale contenant de la viande, non plus des produits laitiers, selon le gouvernement britannique.

«À partir du 1er janvier 2021, vous ne pourrez pas introduire dans l'UE des produits d'origine animale contenant de la viande ou un produit laitier (par exemple un sandwich jambon-fromage)», indique le ministère britannique de l'Environnement, de l'alimentation et des affaires rurales.

Cette interdiction a pour but d’éviter l’importation de maladies animales infectieuses car ces produits sont susceptibles de véhiculer des agents pathogènes.

«Tous les produits animaux non conformes à ces règles doivent être remis à l’arrivée dans l’UE en vue de leur élimination officielle», sous peine d’amende ou de poursuites pénales, selon le règlement européen.

Les chauffeurs de poids lourds affectés

L’interdiction touchera en premier lieu les chauffeurs de poids lourds effectuant de fréquents trajets entre l’île et le continent.

«Le problème, c'est que lorsque les chauffeurs se rendent en Europe, ils font leurs valises pendant des jours et des semaines. Le tracteur [la cabine de la remorque] est en fait leur maison. Il y a des micro-ondes, le matériel nécessaire, de sorte que si vous êtes bloqué, ou si vous vous absentez pendant une semaine, si vous allez quelque part comme en Espagne, vous pouvez subvenir à vos besoins», explique un chauffeur au Guardian.

Les nouvelles règles permettront pourtant le transit des produits de la pêche, jusqu'à 20 kilos par personne. Pâtisseries, biscuits et bonbons sont exemptés.

Dossier:
L'Europe et le Royaume-Uni après le Brexit - 2020 (31)

Lire aussi:

Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Les ventes de LVMH s'envolent au T2 grâce à Louis Vuitton et Dior
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Tags:
frontière, viande, produits alimentaires, produits laitiers, Brexit
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook