Europe
URL courte
Par
51919
S'abonner

Les semaines qui arrivent pourraient être les plus difficiles en ce qui concerne la pandémie de Covid-19 pour l’Allemagne, selon Angela Merkel qui a souligné que le personnel médical travaillait «à la limite des capacités».

La chancelière fédérale Merkel a estimé que les semaines à venir seront difficiles en termes de pandémie de coronavirus. Elle a exprimé ses craintes lors de son discours concernant la situation sanitaire, dont la vidéo a été publiée sur le site du gouvernement allemand.

«C'est la deuxième vague dangereuse de pandémie que notre pays et de nombreux pays européens subissent. Les prochaines semaines de l'hiver seront probablement la phase la plus grave de la pandémie», a-t-elle déclaré.

Pour la chef du gouvernement, «les médecins et le personnel médical dans de nombreux hôpitaux travaillent à la limite des capacités».

«Nous ne pouvons pas encore calculer» les conséquences de l'augmentation du taux d’incidence après les fêtes de Noël et de fin d'année, a-t-elle ajouté.

«Notre objectif est clair: nous devons réduire considérablement le nombre de nouveaux cas, à 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants en sept jours, et encore mieux, en dessous de cette valeur», a souligné Angela Merkel.

Les mesures mises en place en Allemagne

Auparavant, les autorités allemandes avaient décidé de prolonger les mesures restrictives sévères dans le pays en raison de la propagation du coronavirus jusqu'au 31 janvier. Le confinement national limité a été introduit en Allemagne le 2 novembre dernier, les mesures ont été durcies depuis le 16 décembre, notamment tous les établissements, sauf les épiceries, les petits commerces, les pharmacies, les opticiens, les banques, les kiosques à journaux, les bureaux de poste, les animaleries ainsi que les établissements de santé, ont été fermés.

Des restrictions supplémentaires sont maintenant en vigueur, concernant notamment l'enseignement à distance avant la fin du mois de janvier pour les écoliers. Dans les régions où le taux d’incidence est élevé, il est ordonné de ne pas quitter son domicile sans raison et de ne pas partir à plus de 15 kilomètres du foyer. Les personnes qui arrivent de régions dangereuses en ce qui concerne la pandémie doivent passer un double test de Covid-19 à leur arrivée en Allemagne.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
confinement, santé, Covid-19, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook