Europe
URL courte
Par
0 56
S'abonner

Une nouvelle éruption du plus haut volcan actif d’Europe a été enregistrée le 16 février mais elle ne représente pas de danger pour les habitants de la région. Une pluie de petites pierres volcaniques et de cendres a été signalée.

Le volcan sicilien Etna, situé tout près de la ville portuaire de Catane, en Italie, a connu le 16 février un nouveau réveil spectaculaire, rapporte l'Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV) sur son compte Twitter.

Une pluie de matières volcaniques

Son éruption a entraîné une pluie de petites pierres volcaniques et de cendres sur la ville.

Les vidéos du phénomène montrent un impressionnant panache rosé de cendres au-dessus du sommet enneigé du volcan. La nuit arrivée, ce nuage s'était largement dissipé, mais l'Etna a encore été le théâtre de nombreuses coulées de lave incandescentes.

L'affaissement d'une partie du cratère sud-est du célèbre volcan a provoqué un débordement et un glissement de lave le long de la paroi occidentale, qui ne met toutefois pas à risque les villages habités proches du volcan, a précisé auprès de l’agence Agi Stefano Branca, directeur de l'INGV à Catane.

«Nous avons vu pire», a-t-il commenté.

Les sapeurs-pompiers locaux ont indiqué sur leur compte Twitter qu’ils surveillaient l'évolution de la situation dans trois petites communes au pied du volcan, Linguaglossa, Fornazzo et Milo. Ils ont également précisé que l'aéroport de la ville a été fermé.

La Protection civile a assuré dans un message sur Twitter qu'il n'y avait pas de menace pour la sécurité de la population.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
volcan, pluie, pierre, éruption, Etna, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook