Europe
URL courte
74422
S'abonner

Si ce n’est pas le froid sibérien, c’est un nuage de sable saharien qui se dirige vers l’Europe. Ayant déjà coloré en orange le ciel de régions françaises début février, la poussière sera de retour ce week-end.

Le Service Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS) informe qu’un nuage de poussière saharienne se dirige en direction du Vieux Continent, plus précisément ses parties centrale et australe.

Ce nuage de sable, qui ne restera pas sans effet pour la qualité de l’air, atteindra des zones de l’Europe ce week-end et au début de la semaine prochaine. Selon les prévisions, les volumes principaux se concentreront dans l’est de l’Italie et dans le sud de l’Hexagone.

​Mark Parrington, scientifique en chef du CAMS, explique que pour le moment il n’est pas clair de savoir à quel point le panache sera visible à l’œil nu. De tels panaches peuvent colorer le ciel en rouge, réduire la visibilité ou laisser des taches sur des autos et les vitres. Or, à quatre ou cinq jours de son arrivée, il est difficile de livrer un pronostic précis.

Cependant, les prévisions permettent de pronostiquer que la poussière pourrait se propager de l’Europe du Sud jusqu’à la Scandinavie.

Un déjà-vu

Début février, des poussières de sable du Sahara avaient déjà déferlé sur la France, changeant la couleur du ciel en orangé.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
Europe, Sahara, sable
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook