Europe
URL courte
Par
Le vaccin AstraZeneca suspendu dans plusieurs pays (44)
11742
S'abonner

À l'instar de plusieurs pays européens, l'Allemagne a suspendu ce lundi 15 mars «à titre préventif» l’utilisation du vaccin de la société pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca, suivie par les autorités sanitaires de l’Italie.

Les autorités sanitaires allemandes ont annoncé ce lundi 15 mars avoir suspendu l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca «à titre préventif» après le signalement d'effets secondaires.

L'institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement, «estime que d'autres examens [sont] nécessaires» après des cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées en Europe, a précisé un porte-parole du ministère de la Santé.

Cette décision intervient «après de nouvelles informations concernant des thromboses de veines cérébrales en lien avec la vaccination en Allemagne et en Europe», selon la même source.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) «décidera si et comment les nouvelles connaissances (sur ces effets secondaires) se répercutent sur l'autorisation du vaccin», a ajouté le porte-parole.

Le ministre de la Santé, Jens Spahn, a prévu de s'exprimer dans l'après-midi.

L’Italie annonce sa décision

Emboîtant le pas à l’Allemagne, l’Italie a suspendu plus tard dans la journée l’utilisation du médicament sur l'ensemble de son territoire.

L'agence du médicament italienne (AIFA) «a décidé à titre de précaution et de manière temporaire, dans l'attente d'une décision de l'EMA, d'interdire l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca sur tout le territoire national», indique un communiqué de l'AIFA.

Précédemment, le Piémont et la Sicile avaient suspendu l'utilisation de lots du médicament après la mort de trois personnes vaccinées.

Un vaccin qui suscite des inquiétudes

Depuis une semaine, il ne se passe presque pas un jour sans qu'un pays ne suspende le vaccin d'AstraZeneca. Soit la mesure ne concerne qu'une partie des vaccins en circulation, soit elle est totale et bloque tout usage sur le territoire.

L'Autriche a lancé le mouvement le 8 mars en immobilisant un lot de vaccins après la mort d'une infirmière qui venait de recevoir une dose du médicament d'AstraZeneca. La femme de 49 ans est décédée à cause d'une mauvaise coagulation sanguine. Depuis, d'autres pays, dont l'Italie, ont suspendu des lots isolés.

Plusieurs pays scandinaves - le Danemark, la Norvège, l'Islande - sont allés plus loin en bloquant tous les vaccins d'AstraZeneca, suivis dimanche par les Pays-Bas.

Bien que le médicament reste toujours autorisé en France, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône (sud) ont indiqué ce lundi avoir suspendu la vaccination de leur personnel avec le vaccin d'AstraZeneca «par mesure de précaution» après l'hospitalisation d'un pompier pour une arythmie cardiaque survenue après sa première injection.

Dossier:
Le vaccin AstraZeneca suspendu dans plusieurs pays (44)

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
Allemagne, AstraZeneca
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook