Europe
URL courte
Par
568633
S'abonner

Le prince Philip, mari de la reine Élisabeth II, est décédé ce vendredi 9 avril dans la matinée à l'âge de 99 ans, a annoncé le palais de Buckingham.

Après une longue bataille contre une maladie cardiaque, Philip Mountbatten, époux d'Élisabeth II depuis le 20 novembre 1947 et prince consort à l'impressionnante longévité, s'est éteint ce vendredi à l'âge de 99 ans, a annoncé le palais de Buckingham.

«C’est avec une profonde douleur que Sa Majesté la Reine annonce la mort de son tendre époux, Sa Majesté royale le prince Philip, duc d’Édimbourg», a indiqué le palais. Il s’est éteint «paisiblement ce matin au château de Windsor».

Né à Corfou le 10 juin 1921, le prince Philip avait été hospitalisé mi-février et n'avait quitté l'hôpital qu'au bout d'un mois.

Il avait dû subir une intervention pour un problème cardiaque. Le 16 mars, il était rentré dans le palais de Winsdor.

Retrait de la vie publique

En mai 2017, il avait annoncé son retrait de la vie publique, à quelques semaines de son 96e anniversaire. En 2011, il avait estimé qu'il avait «accompli (s)a part» du travail aux côtés de la reine. Ensemble, ils ont eu quatre enfants, Charles, Anne, Andrew et Edward.

Hommages au prince

Boris Johnson a présenté ses condoléances à la reine et la famille royale. «Nous sommes en deuil, avec Sa Majesté la reine, nous lui présentons nos condoléances, à sa famille», a déclaré le chef du gouvernement.

L'ambassade britannique à Moscou ainsi que le consulat général britannique à Ekaterinbourg ont mis leurs drapeaux en berne, a déclaré la mission diplomatique britannique à Sputnik.

Le ministre des Affaires étrangères allemand a salué la «longue vie au service de son pays» du prince Philip et présenté ses condoléances à la famille royale.

«Nous sommes profondément attristés par la perte de son altesse royale le Prince Philip. Nos pensées et nos prières vont à la famille royale, au peuple du Commonwealth et à tous ceux qui l'aimaient tendrement. Il a vécu une longue vie au service de son pays», a déclaré sur Twitter Heiko Maas.

L’époux de la reine «incarnait une génération qu'on ne reverra jamais», a affirmé le Premier ministre australien Scott Morrison, qui a ordonné la mise en berne des drapeaux.

George W. Bush a déclaré qu’il «représentait le Royaume-Uni avec dignité». Joe Biden a salué de son côté ses «décennies d'action dévouée».

Pour Emmanuel Macron, sa vie a été «exemplaire», a-t-il indiqué dans un tweet en anglais.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
Royaume-Uni, reine Élisabeth II, Élisabeth II, prince Philip, duc d’Édimbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook