Europe
URL courte
Par
22749
S'abonner

La Commission européenne envisage d'imposer une taxe carbone sur les importations de produits comme l'acier, le ciment et l'électricité, a rapporté mercredi soir l'agence Bloomberg.

Le projet de l'exécutif européen, destiné à préserver la compétitivité des entreprises du bloc face à leurs concurrentes en provenance de pays aux normes environnementales moins strictes, doit être présenté le 14 juillet.

S'appuyant sur une version provisoire de cette proposition, Bloomberg indique que la taxe carbone aux frontières de l'Union européenne sera intégralement appliquée à compter de 2026, après une mise en place progressive dès 2023.

Elle concernera l'acier, le ciment, les engrais, l'aluminium et l'électricité, précise l'agence. Les importateurs de ces produits devront acheter des certificats numériques représentant chacun une tonne d'émissions de dioxyde de carbone.

Le prix des certificats sera indexé au coût des permis sur le marché du carbone de l'UE et au prix moyen des enchères de chaque semaine.

Sollicitée, la Commission n'a pas souhaité faire de commentaire.

L'exécutif européen avait laissé entendre que les pays dont les normes environnementales correspondent à celles de l'UE pourraient être exemptés de cette taxe.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Tags:
Union européenne (UE), climat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook