Europe
URL courte
Par
0 20
S'abonner

Le président bulgare Roumen Radev a chargé vendredi le parti socialiste de former un gouvernement, ultime tentative pour débloquer la situation après déjà deux élections législatives cette année.

Le PSB, arrivé troisième au scrutin du 11 juillet, ne dispose que de 36 sièges sur les 240 du Parlement et va désormais devoir rallier d'autres partis.

M. Radev a salué la volonté de "dialogue" du parti socialiste. Sa chef Kornelia Ninova et s'est donnée une semaine pour mener des consultations.

Mais la plupart des formations parlementaires ont d'ores et déjà déclaré qu'elles ne soutiendraient pas un gouvernement proposé par les socialistes, dont l'image a été entachée par le passé par des affaires de corruption.

En cas d'échec, seront alors convoquées, probablement en novembre, les troisièmes élections de l'année dans ce pays d'Europe orientale plongé depuis des mois dans une crise politique inédite depuis la fin du régime communiste. En attendant, un gouvernement dit "technique" assure l'intérim.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Bulgarie, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook