Faits divers
URL courte
Par
5235
S'abonner

La préfecture du Var a saisi les services compétents pour se renseigner sur l’efficacité d’un radar positionné sur la RD 560, à l’origine de centaines de procès-verbaux erronés.

Des centaines de verbalisations erronées ont été distribuées à cause d’un radar automatique d’une route départementale du Var qui serait selon toute vraisemblance déréglé, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Selon les conducteurs, le radar bidirectionnel positionné sur la RD 560, entre Seillons-Source-d’Argens et Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var), se déclenche même au passage des véhicules qui ne sont pas en excès de vitesse. Ainsi, une automobiliste des environs affirme avoir reçu pas moins de 55 procès-verbaux erronés.

Les autorités réagissent

Plusieurs automobilistes se sont réunis sur un groupe Facebook qui recense près de 400 contraventions adressées à plus de 70 personnes différentes. Face au mécontement général, le maire de la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume a déclaré avoir lui aussi des doutes sur le bon fonctionnement du radar.

La préfecture du Var a pour sa part indiqué avoir mandaté les services compétents pour vérifier la fiabilité de l’appareil. Plusieurs conducteurs concernés envisagent de faire appel au défenseur des Droits, indique France 3.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Tags:
radar, excès, Le Var, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook