Faits divers
URL courte
Par
11417
S'abonner

Un jeune de 16 ans a été blessé à coups de couteau en classe mercredi dans un établissement de Saint-Denis et son agresseur présumé, un lycéen de 20 ans, a été interpellé et placé en garde à vue, a appris l'AFP de source policière.

La victime a été transportée à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé cette source, confirmant une information du site d'information Actu 93. Les deux lycéens sont scolarisés dans la même classe de Première technologie au lycée Paul-Eluard.

Des policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) se sont rendus dans l'établissement pour interpeller l'auteur présumé des faits.

Une cellule d'écoute psychologique a été déployée par le rectorat de Créteil et la quasi-totalité des élèves de la classe et des assistants d'éducation ont été pris en charge. Les enseignants du lycée ont décidé de «débrayer» et de cesser les cours, selon le rectorat.

Le lycée Paul-Eluard de Saint-Denis a déjà connu par le passé plusieurs épisodes de violences.

En avril 2018, plusieurs centaines d'enseignants et de parents s'étaient rassemblés sur le parvis pour «dire stop à la violence».

Contacté par l'AFP, le proviseur de l'établissement n'est pas joignable pour le moment.

Cette agression intervient quelques jours après une «Marche contre l'oubli, pour la jeunesse et l'éducation» organisée à Pantin en mémoire d'une directrice d'école qui s'est suicidée, mais aussi de deux lycéens scolarisés à Aubervilliers, tués en 2019 dans des rixes.

En octobre, Kewi, 15 ans, avait été tué en marge d'un cours d'EPS aux Lilas. Quelques semaines plus tard, Djadje Traore, 19 ans, avait lui été assassiné en bas de son immeuble à Saint-Ouen.

Lire aussi:

Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
attaque au couteau, arme blanche, Saint-Denis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook