Faits divers
URL courte
Par
92832
S'abonner

Un groupe de jeunes a violemment pris à partie samedi un conseiller municipal de Gironde qui leur demandait de respecter le confinement. Blessé à la tête, il a dû être hospitalisé.

Un conseiller municipal de Rions (Gironde) a aperçu depuis son jardin un groupe d’une dizaine de jeunes à proximité du skate-park de la commune, vers 17 heures le 14 novembre. Il leur a enjoint de respecter l’arrêté municipal de fermeture du site face au confinement, relate Le Républicain.

Ses agresseurs l’ont alors violemment bousculé dans le dos. L’élu est tombé et sa tête a heurté le sol.

Les pompiers et la gendarmerie ont immédiatement été alertés par le maire et une riveraine qui se trouvait à proximité à ce moment-là.

Une «agression ignoble»

Choqué par l’agression et souffrant d’une blessure à la tête, le conseiller municipal a été transporté à l’hôpital où il a passé la nuit. Il a pu rejoindre son domicile le lendemain.

«L’équipe municipale condamne fermement cette agression ignoble et inadmissible», a écrit la mairie sur son compte Facebook. Une enquête judiciaire est en cours.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Castex annonce la mise en «surveillance renforcée» de 20 départements, l'ensemble des Franciliens concernés
Tags:
agression, Gironde, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook