Faits divers
URL courte
Par
5526
S'abonner

Tout comme l’année dernière, des tirs de pétards, mortiers ou fusées effraient des quartiers de Strasbourg. Malgré les signalements des habitants, la police dit ne rien pouvoir y faire, assurant avoir «affaire à des groupes très mobiles». Cependant, interrogé par France Bleu, un témoin affirme que cela «part toujours du même endroit».

Des Strasbourgeois se plaignent de tirs de pétards, mortiers ou fusées dans des quartiers malgré le confinement, rapporte France Bleu.

Interrogé par le media, un jeune homme témoigne d’une douzaine de tirs de feux d’artifice tous les soirs à 500 mètres de son domicile, du côté du quartier du Neuhof, qui sévissent depuis octobre.

«On est quand même assez loin», confie-t-il à France Bleu, «mais les vitres tremblent, les maisons tremblent, les enfants hurlent, plus personne ne peut dormir.»

«On a affaire à des groupes très mobiles»

Cependant, malgré de nombreux signalements des riverains, la police se déclare impuissante. Selon Emmanuel Georg, le secrétaire bas-rhinois du syndicat SGP Police FO, il est difficile d’interpeller les auteurs des tirs, car «on a affaire à des groupes très mobiles».

«Si par chance on a une équipe de police qui arrive sur place, dès qu'on arrive, au lieu de tirer en l'air ils nous visent sciemment, les effectifs ne peuvent pas intervenir non plus juste avec leur tenue, il faut mettre le casque, le bouclier, se protéger parce que c'est quand même des mortiers d'artifice qui peuvent occasionner de graves blessures, voire la mort», ajoute le policier.

Cependant, selon France Bleu, le témoin affirme que ces individus sont facilement localisables: «ça s'est passé l'an dernier, ça recommence cette année, ça part toujours du même endroit, donc si c'est tous les soirs c'est quand même très facile à localiser».

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
feu d'artifice, Strasbourg, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook