Faits divers
URL courte
Par
341987
S'abonner

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur annonce que «sous l’autorité du Procureur, une enquête judiciaire a été ouverte et les organisateurs sont et seront identifiés et poursuivis».

Entamée dans la soirée du 31 décembre, la rave party de Lieuron s’est terminée ce matin sans intervention des forces de l'ordre.

Le préfet de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine a annoncée qu’à 9h45, les forces de l’ordre avaient procédé à plus de 450 verbalisations notamment pour non-respect du couvre-feu, non port du masque et participation illicite à un rassemblement.

​Sur Twitter, Gérald Darmanin a promis des poursuites à l’encontre des participants:

«Les gendarmes, que je remercie pour leurs engagements, continuent minutieusement les contrôles et les verbalisations. Sous l’autorité du Procureur, une enquête judiciaire a été ouverte et les organisateurs sont et seront identifiés et poursuivis».

Quelque 2.500 personnes, venues de toute la France et même de l'étranger, se sont données rendez-vous au sud de Rennes pour fêter le Nouvel An lors d'une fête sauvage que n'ont pu empêcher les autorités. Entamée le 31 décembre, la rave party ne s'est terminée que le 2 janvier au matin.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Tags:
fête, Gérald Darmanin, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook